DEPART DE JERRY

 

 

Jerry a décidé de partir pour raisons professionnelles après plusieurs années passées au sein du club, certains joueurs ont souhaité réagir à cette annonce:

 

 

 

Olivier :

C’est avec un léger pincement que nous voyons Jerry partir du club.
Ce qui nous rassure, c’est que nous savons tous que que c’est partagé.
Personnellement, je me souviens l’avoir bien taquiné, avec l’humour à la française.
Au moins, il aura amélioré sa connaissance des expressions françaises !
Des souvenirs précis de nombreux râles poussés lors de défaites sur des adversaires plus faibles, ou encore son légendaire : “merci kaptain ! ”
A bientôt peut être …

Seb :

Je me souviens d’un double bien chaud avec lui où j’étais pas super bon et sur une balle de match où je recevais et il m’avait dit “si le mec fait ça(en me montrant un service) tu tapes” et ca avait marché…. cool…

 

Louis :

Jerry super joueur de ping. En plus il était d’une gentillesse extrême sauf en compét surtout quand il gagnait un point et qu’il s’encourageait en poussant des “YO”. Ce qui avait le don d’énerver horriblement ses adversaires…. Dommage qu’il nous quitte, j’espère qu’il pourra revenir très bientôt !

 

Thierry :

Ce que je retiens c’est son niveau de jeu dès son arrivée, sa gentillesse, sa volonté de nous comprendre, d’apprendre le français, sa volonté de s’intégrer.
Coté jeu, je me rappelle qu’il avait su “se mettre” à  mon niveau lorsqu’on jouait ensemble.

Florian :

Jerry tu es un super joueur et un super homme j’ai appris à te découvrir via nos trajets en voiture quand je te ramenais après les compétitions ou entrainement je te taquinais un peu sur ton accent ” bonzou foyan “. ou des fois quand je suis venu en équipe 1 j’avais plaisir de voir tes adversaires craquer devant tes tops ou tes “yo” car se faire battre par un 800 ce n’était pas courant . j’espère que tu reviendras un jour parmi nous. Salut l’artiste


Cette entrée a été publiée dans Non classé, Photos. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Commentaires fermés.